Tout savoir sur le traitement de surface

welder_welding_industry_industrial_manufacturing_mask_metal_worker-897748

Le traitement de surface est un élément déterminant dans une industrie de métallurgie. Il s’agit d’une technique qui consiste à modifier l’aspect ou la fonction de la surface des matériaux. Le but de cette opération est d’adapter un métal à des conditions d’utilisation données. En principe, c’est une opération mécanique, chimique, électrochimique ou physique jouant un rôle éminent dans le domaine de la tribologie. Mais il intervient également dans la fabrication des pièces manufacturées comme les bijoux, les boules de pétanque, etc. Dans son ensemble, le traitement de surface rassemble un grand nombre d’éléments. À savoir, l’anticorrosion, la tenue à l’usure, la soudabilité, la résistance, et la conductibilité électrique. Il constitue ainsi un métier délicat et fastidieux. Ce qui réclame une formation traitement de surface avant toute tentative d’opération. Pour plus d’informations, retrouvez dans ce dossier les différentes technologies utilisées en traitement de surface.

Le traitement thermique

Le but d’un traitement de surface est d’améliorer les propriétés mécaniques et physiques d’un matériau. Il sert également à maîtriser la performance d’un métal, notamment sa résistance à la corrosion, et à modifier son aspect interne. De ce fait, il permet alors d’augmenter la durée de vie d’un produit.

Cependant, les techniques sont différentes et tous les revêtements ne sont pas obtenus de la même façon. Et ce, que ce soit pour un traitement de surface aéronautique ou autres. La technologie choisie dépend principalement du métal à déposer. Mais elle résulte également de la dimension du métal, de sa nature, et de sa complexité géométrique.

Pour le traitement thermique, il consiste à donner des propriétés structurelles différentes à une pièce. Pour y parvenir, le professionnel procède par un cycle de chauffage et de refroidissement du produit. Le traitement thermique permet la prise en charge de plusieurs matériaux. En l’occurrence, l’acier, l’acier inoxydable, les alliages d’aluminium, les alliages de titane, et les superalliages.

Le traitement de surface par voie humide

En matière de traitement de surface, les revêtements les plus courants sont ceux réalisés par voie humide. Ce procédé regroupe quelques techniques permettant d’obtenir un rendu différent selon les besoins. Il peut s’effectuer par électrolyse, par voie chimique, par un traitement de conversion, par immersion ou par peinture. Dans tous les cas, il s’agit d’une opération qui nécessite une compétence et une qualification avérée dans le domaine. Il est donc indispensable de confier les travaux à une entreprise spécialisée, agréée et reconnue. Cela va assurer les bonnes caractéristiques techniques du revêtement, tout en maîtrisant son impact environnemental.

Autrement, vous pouvez aussi solliciter un professionnel ayant suivi une formation fiable comme la formation CQPM. Il saura alors trouver le moyen le plus efficace pour réussir le traitement par voie humide de votre produit.

Le traitement de surface par voie sèche

Sans grande surprise, les procédés par voie sèche sont l’opposé de ceux par voie humide. En général, il s’agit d’un traitement de surface par voie gazeuse ou par plasma. Cette technologie est plus complexe lors de l’opération. En revanche, elle permet une performance environnementale largement supérieure. En effet, la réalisation de ses dépôts ne nécessite aucune utilisation de bains.

Toutefois, il se caractérise par une technologie plus développée. Ce qui peut ralentir le développement industriel des dépôts en raison de certaines contraintes. Il faut quand même noter qu’il constitue une excellente alternative aux dépôts par vois humide.

 




Ajouter un commentaire