Réseaux sociaux : plus d’utilisateurs, mais moins de temps d’utilisation

tree_640

Les réseaux sociaux constituent la plus grande plateforme d’échanges entre tous les utilisateurs d’un même support. Depuis leur apparition, ils ont drainé beaucoup de nouveaux utilisateurs. Toutefois, une récente étude a démontré que le temps passé sur les réseaux sociaux s’est peu à peu réduit au cours de cette année 2016.

Réseaux sociaux : une tendance à la baisse du temps d’utilisation

Paradoxalement, en corollaire des nouvelles inscriptions sur les réseaux sociaux, et à la vulgarisation des applications mobiles dédiées, une enquête réalisée par SimilarWeb a révélé une baisse flagrante du temps passé sur les réseaux sociaux. Qu’il s’agisse de Facebook, de Twitter, ou d’Instagram, aucune plateforme n’échappe à cette tendance à la baisse, à l’échelle mondiale.

Toutefois, les raisons qui expliquent cette baisse n’ont pas été dévoilées par SimilarWeb. Les spéculations ont tendance à faire croire à une maturité plus marquée des utilisateurs qui ont appris à maîtriser les publications pour mieux les cibler et les rendre plus efficaces. D’un autre côté, cette tendance à la baisse peut également s’expliquer par la tendance trop « publique » de certaines informations. Toujours est-il que cette diminution du temps d’utilisation des réseaux sociaux joue en faveur des applications à vocations plus « privées ».

Une orientation vers la messagerie privée

Tandis qu’Instagram, connaît une baisse d’utilisation de 23,7 %, Twitter, Snapchat et Facebook eux aussi ont connu une baisse respective de 23,4, 15,7 et de 8 %. Cette baisse généralisée, profite aux applications de messageries privées telles que WhatsApp ou encore Telegram messenger. À noter que cette dernière a connu une augmentation de 40 % de son temps d’utilisation.

D’une façon plus générale, les cinq applications de messagerie mobile, les plus couramment utilisées comptent plus de 3 milliards d’utilisateurs dans le monde. Ces résultats confirment ainsi que les utilisateurs ont une certaine tendance à mettre l’usage privé plus en avant, dans la mesure où il permet d’entretenir les relations avec leur entourage le plus proche.




Ajouter un commentaire